Stratégie SEO : comment optimiser les balises title et méta description ?

Éléments indispensables permettant d’informer les internautes sur le contenu d’un site web, les balises title et méta description font partie des critères de classement de celui-ci dans les résultats des moteurs de recherche. Pour compléter votre stratégie digitale, l’optimisation de ces balises ne doit pas être négligée. Certaines règles sont toutefois à respecter pour mener à bien votre démarche.

Optimisation de la balise title : comment faire ?

Avec la méta description, la balise title est la première information que les internautes découvrent dans les SERPs après avoir réalisée leur requête. Elle présente un double enjeu pour le positionnement de vos pages, notamment le respect des consignes de Google et la réponse aux recherches des utilisateurs. Voici les règles indispensables pour optimiser cette balise :

  • Inclure le mot-clé cible dans la balise titre de la page à référencer
  • Préciser l’expression clé au début si possible
  • Exploiter le champ lexical du sujet abordé dans la page
  • Éviter les titres similaires pour chaque page
  • Travailler la syntaxe au lieu d’une liste de mots-clés
  • Répéter le mot-clé avec parcimonie

En revanche, il faut noter que le nombre de caractères autorisés dans la balise title est limité. Idéalement, mieux vaut rester sur 60 caractères au risque d’être remplacé par des points de suspension, ce qui n’est pas du tout bon vis-à-vis de Google et des internautes.

Soigner sa méta description pour faire vendre

Malgré le fait que la balise méta description n’impacte pas directement le positionnement de votre site sur les résultats des moteurs de recherche, il convient néanmoins de la soigner dans votre stratégie globale de référencement. Elle constitue en effet un petit résumé du contenu de la page que vous souhaitez promouvoir. Plus votre message est attrayant, mieux sera le nombre de clics sur le lien pointant vers votre page d’atterrissage. Comme avec la balise title, la méta description ne doit pas dépasser les 150 caractères. Depuis 2016 le champ dédié à cette balise a gagné un peu de place, encore faut-il se référer au format ETA mis en place par Google.

À qui s’adresser pour créer une application mobile ?

Notre quotidien est désormais facilité par l’utilisation de nombreuses applications mobiles que l’on peut télécharger librement sur App Store ou Google Play store.

Et si un jour vous ou votre entreprise aviez une idée de génie pour une nouvelle application, à qui devriez-vous vous adresser ?

Pour concevoir une application mobile, mieux vaut communiquer nos idées et s’adresser à des professionnels. 03 choix peuvent être étudiés :

  • Les agences de développement d’application mobile,
  • les développeurs freelance ou développeurs indépendants et
  • les éditeurs de gestion en ligne

 

  • Les agences de développement d’application mobile

La meilleure option serait de consulter une agence de développement d’application mobile. En effet, ces agences sont déjà habituées au traitement de ce genre de requête et vous n’auriez plus qu’à expliquer le genre de logiciel dont vous avez besoin : domaine, utilisation et objectifs.

La réalisation de votre application mobile serait alors confiée à une équipe composée par un responsable de projet, un designer et un concepteur. Cette équipe aura pour mission de recueillir toutes les informations nécessaires à la réalisation de l’application, d’assurer son aspect artistique, pratique ainsi que son bon fonctionnement. L’option agence de développement peut être un peu couteuse, néanmoins la plupart des applications mobiles à succès ont été façonnées par des agences.

  • Les développeurs freelances

La plupart du temps, ce sont des professionnels qui ont décidé de travailler seuls après avoir acquis les compétences nécessaires au sein d’une agence. Ils travaillent souvent seuls et font tout le nécessaire pour assurer leur travail. Leur intervention peut dans ce cas prendre un petit peu de temps que le travail d’une agence. Cependant, le coût de leur prestation est plus raisonnable, avec une personnalisation unique selon l’inspiration du concepteur.

  • Les éditeurs de gestion en ligne

Depuis quelque temps, nombreuses entreprises font appel à des sites professionnels qui opèrent en ligne. Leurs spécialités c’est qu’ils peuvent assurer plusieurs services à la fois. Par exemple, avec la création d’une application, ils peuvent proposer en parallèle tout un tas de services connexes pour assurer le bon fonctionnement de l’application tel que la personnalisation des logos, des thèmes, l’intégration des bannières pour financer l’application, partage sur les réseaux sociaux, phase de test, et publication sur Apple store ou Google Play store.

L’avantage de travailler avec les éditeurs de gestion en ligne se situe au niveau des coûts et de la visibilité. Ils offrent toujours des services presque complets à un coût moindre par rapport aux agences et aux freelances. Le seul inconvénient c’est que même s’ils proposent des thèmes et des logos personnalisés, leurs créations sont toujours à peu près les mêmes.

Comment analyser les performances de sa campagne publicitaire ?

La création d’un site web est une étape incontournable pour toute entreprise souhaitant améliorer sa visibilité sur Internet. Outre le référencement naturel, il est également possible de recourir au référencement payant pour optimiser le positionnement de son site sur les moteurs de recherche comme Google. Certaines entreprises investissent dans la campagne publicitaire en ligne pour promouvoir leurs produits ou services. Encore faut-il savoir analyser les performances de celle-ci avec des outils adaptés.

Les réseaux sociaux : un outil d’analyse efficace

Depuis la démocratisation des réseaux sociaux, le comportement des consommateurs a complètement changé. Facebook, Twitter, Instagram ou autres plateformes sont devenues des moyens de communication indiscutables. Facebook, par exemple, génère des rapports qui intègrent des performances selon plusieurs types de données. L’analyse de ces dernières contribue au repérage des clients cibles qui peuvent interagir le plus à une campagne publicitaire. Sur Facebook, il est possible de mesurer l’engagement social en fonction des critères suivants :

  • Actions : nombre d’utilisateurs qui ont cliqué sur « J’aime »
  • Impressions : nombre de clics où un thème, un sujet ou un contexte a été visionné par un internaute
  • Clics sociaux : nombre de fois qu’une publicité donne lieu à un clic

D’autres outils à privilégier

Outre les réseaux sociaux, il existe d’autres outils permettant d’analyser et de surveiller les performances d’une compagne publicitaire.

Pingdom : un outil de veille permanent

Cet outil permet de détecter en temps réel les anomalies que peuvent rencontrer un site web et les messages d’erreur. Si tel est le cas, vous recevrez des notifications en temps réel via e-mail, Twitter ou SMS.

Monior.us : une autre alternative

Il permet de surveiller la disponibilité de votre plateforme, ses performances, voire la bonne santé de votre serveur. Si vous souhaitez personnaliser votre suivi, une application vous sera proposée. Pour ceux qui utilisent un CMS de type WordPress, l’outil se charge de leur envoyer un e-mail de rapport d’erreur dans le cas échéant.

Uptrends : pour une sécurité optimale

Il s’agit d’un logiciel performant doté de nombreuses fonctionnalités permettant par exemple d’optimiser la sécurité de vos informations.

Community Management : 4 pratiques à mettre en place en 2017

Avec le succès grandissant des réseaux sociaux et l’engouement des internautes sur l’utilisation de ces plateformes, l’intervention du community manager est plus que jamais sollicitée pour développer la notoriété d’une marque sur le web. Outre la gestion de communauté, la détection de leads ou encore la fédération de clientèle, ce professionnel du média social œuvre dans plusieurs domaines. Pour cette année 2017, il est amené à mettre en place quelques pratiques incontournables pour se démarquer de la concurrence.

Créer un story-telling exclusif et éphémère

Bon nombre de plateformes sociales telles qu’Instagram et Snapchat se sont beaucoup améliorées au cours de l’année 2016. Actuellement, elles comptent respectivement plus de 100 millions et 8 millions d’utilisateurs grâce à la mise en place de story-telling éphémère. Cette pratique qui ne date pas d’hier permet en effet de créer un sentiment d’urgence, susciter l’envie, mais surtout valoriser les prospects et clients par la publication de contenu original qui leur est exclusivement destiné.

Offrir un contenu immersif et en live

Les principaux réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter et LinkedIn proposent actuellement des services de publication de vidéos live afin d’améliorer la promotion des marques. Ce type de contenu est immersif par nature et permet aux utilisateurs de devenir eux-mêmes des acteurs en s’impliquant dans la publication.

Exploiter WhatsApp pour le service client

Parmi les différentes applications de messagerie actuelles, WhatsApp est sans aucun doute le leader dans son secteur avec plus d’un milliard d’utilisateurs dans près de 180 pays. Son succès réside dans sa prise en main aisée et l’instantanéité de la mise en relation entre l’entreprise et le client. Autre avantage : la disponibilité de la marque depuis n’importe que support numérique connecté à Internet : Smartphone, tablette, PC.

Miser sur les Chatbots

Les Chatbots ne datent pas d’hier et leur efficacité dans la relation client n’est plus à prouver. En effet, ces modules de dialogue artificiels permettent de créer et de maintenir facilement le lien entre la marque et le client. Leur grande disponibilité est fortement appréciée par les internautes qui cherchent une solution particulière à un problème donné, et cela, à n’importe quel moment.

Cette liste est non exhaustive et les bonnes pratiques déjà menées en 2016 sont encore d’actualité. Il suffit de trouver le juste milieu et d’élaborer une stratégie marketing adaptée pour améliorer la notoriété de sa marque sur le web.

 

Publicité en ligne : est-ce vraiment efficace ?

Dans le monde du marketing, le but est de conquérir le marché et surtout de faire face à la concurrence par tous les moyens. Se souciant de la difficulté des particuliers ou entreprises en quête d’une méthode efficace pour booster leurs activités, la technologie a mis à leur disposition la publicité en ligne. Cette discipline a bien évidemment pour principal objectif de faire connaître leurs produits et services auprès des internautes.

Publicité en ligne : quels sont ses avantages ?

Il est à savoir avant tout que la publicité en ligne n’a rien à voir avec celle classique comme les annonces dans les médias, les salons, les brochures et tout le reste. Elle se fait plutôt par ciblage. De ce fait, toute entreprise optant pour elle a l’opportunité de diffuser directement ses messages publicitaires à ses cibles. Ces derniers sont bien évidemment les consommateurs susceptibles de priser ses produits et ses services. Cette discipline aide aussi les sociétés à identifier beaucoup plus aisément les mots-clés à utiliser. Suite à cette action, elles pourront aussitôt savoir quelles annonces publier, quand et où les diffuser et quels genres de personne cibler. Les firmes recourant à la publicité en ligne ont en outre la possibilité d’évaluer leur réussite. Elles n’ont pour ce faire qu’à consulter les données statistiques que les sites de publicité mettent à leur disposition. Avec ces informations, elles sauront ainsi en temps réel toutes les attentes des consommateurs et les axes d’amélioration à prendre en cas de besoin.

Moins onéreuse, mais efficace

Contrairement aux publicités traditionnelles, celle en ligne se révèle peu coûteuse. A la portée de tous, elle peut d’ailleurs s’adapter à tous les besoins des entreprises. Ces dernières n’ont pas à payer des prestations qui ne leur serviront à rien. Elles peuvent choisir librement les moments où elles souhaitent publier des annonces. Il en est de même pour les zones géographiques et les personnes à atteindre, et ce, à un tarif très abordable. Dans ce domaine, les sociétés bénéficiaires et les prestataires ne sont pas ainsi obligés de rédiger des contrats à long terme.

 

Community management : quelle méthode adopter ?

De nos jours, il existe plusieurs moyens marketing pour atteindre de nouveaux clients et faire prospérer l’entreprise.  Le système community management a ainsi connu un grand essor. Et pour cause, il a pour principal rôle de gérer les activités qui servent à surveiller et à défendre les intérêts d’une marque ou d’une société sur le web.

Aperçu sur les objectifs du community management

Le community management a pour but de promouvoir et consolider les images d’une marque auprès des internautes. Dans cette optique, une bonne gestion de l’e-réputation et de la réputation de la marque est primordiale. Le système vise aussi à lancer les offres et les évènements de la société pour conquérir de nouveaux clients. Il importe pareillement de les fidéliser avec la mise en place d’un dialogue avec les consommateurs et les prospects. La relation entre les clients et les professionnels ainsi que les informations reçues permettent ainsi aux experts d’améliorer leurs services, de répondre à chaque besoin des cibles et d’améliorer leur performance commerciale.

Le développement de nouveaux marchés compte aussi parmi les objectifs de ce système. En effet, la marque peut tester des produits et des concepts sur la toile et avoir l’avis des acheteurs.

Les différents moyens utilisés en community management

Parmi les nombreux procédés existants dans le domaine du community management, la méthode EcPaRe est la plus prisée pour bien administrer une marque. C’est le fait d’Ecouter, Parler et Répondre. Pour garder la bonne image de l’entreprise auprès des internautes et du public, cette approche vise à écouter les consommateurs afin d’avoir une idée sur leurs expériences, la remontée des feedbacks et les conservations. Ici, Parler consiste à créer des contenus pour le développement d’une activité permanente. Il importe aussi de Répondre pour optimiser la présence de la marque sur les différentes communautés.

La méthode QQOQCCP est également utilisée dans ce domaine pour traiter les interactions et les gérer. Avec cette démarche, les  experts peuvent savoir les réponses aux questions : Quoi? Qui ? Où ? Quand ? Comment ? Combien ? Pourquoi ? De ce fait, ils connaitront les problèmes et suggestions et les régler pour favoriser leur image.

 

Fonctionnement de Google AdWords

Adwords est un concept anglophone dont l’origine étymologique est la combinaison de deux mots dont advertising et words (définition sur Wikipedia). Ils signifient respectivement publicité et mots. En clair, adwords est un procédé publicitaire spécialisé sur le web, profitant notamment de la notoriété du géant Google. La finalité de cet outil est donc de promouvoir les entreprises et leur image de marque par le biais de la diffusion et de la gestion d’annonces sur internet. D’un point de vue général, Google Adwords apparait comme un incontournable dans le monde du marketing. Comment fonctionne-t-il exactement et quels avantages en tirer ?

De quoi est-il question ?

Le principe consiste à acheter sa visibilité. Ainsi le moteur de recherche classe vos informations dans la liste des prioritaires. Etant dans le lot des annonces classées les plus pertinentes, votre lien bénéficiera de plus de clics que d’autres pages traitant de la même information que vous. Cela n’est pas le fruit du hasard. A vrai dire, cela résulte d’une classification minutieuse de mots clés et de comportements de navigation des internautes opérée par un logiciel.  Le processus se concrétise suite à la réalisation de trois étapes clés. Cela débute par la création de votre annonce. Il est ici question de rédiger un texte présentant votre activité et comportant autant de mots et d’expressions qui s’y rapportent. Cette étape est essentielle et nécessite un certain temps afin de s’assurer que vos choix déclencheront une diffusion effective. L’objectif est ainsi de se démarquer de vos concurrents.  Ensuite, Google prend le relais. Ainsi, lorsque des recherches comportant les mots clés que vous avez choisis sont effectuées, Google fait apparaitre votre annonce dans les résultats prioritaires. La publicité se fait naturellement auprès des personnes qui s’intéressent à votre activité. Ces derniers n’ont, par la suite qu’à cliquer sur le lien qui leur est proposé avant d’atterrir sur votre page.

Une visibilité infaillible à des prix imbattables

Deux avantages définissent le mode de tarification de Google Adwords. Dans un premier temps, vous êtes libre de définir le montant total que vous êtes disposé à payer pour chaque clic. Dans un second temps, vous n’avez à payer que si votre annonce a fait l’objet d’un clic. Néanmoins, il existe un seuil minimum quant au prix imposé à chaque clic. Celui-ci n’en reste pas moins très abordable (0,01 euro). Le coût réel sera déterminé en fonction du prix par mot clé. D’autres options facturables sont mises à votre disposition. En effet, si vous souhaitez que votre annonce soit classée avant celle de votre concurrent, Google requerra un supplément de paiement d’un montant de 0,01 euro. Ainsi vous jouirez d’un meilleur positionnement. En maitrisant toutes les subtilités de l’utilisation de Google Adwords vous êtes assuré d’avoir le contrôle sur vos dépenses. Dans le cas contraire vous pouvez faire face à de mauvaises surprises. Sachez en ce sens qu’une annonce n’est rentable et ne produit de résultats satisfaisants que si vos mots clés, vos campagnes et vos groupes d’annonces sont parfaitement coordonnés.

Google Adwords est un outil aussi efficace qu’abordable. Cependant pour optimiser sa rentabilité, une certaine maitrise est nécessaire.

Animer son blog régulièrement

Le blog est un outil marketing indispensable, redoutable et généralement infaillible si, bien sûr, vous vous en occupez activement et de manière régulière. Mais cela n’est pas évident. En effet, les distractions sont nombreuses une fois que votre ordinateur est ouvert. Entre l’appel des sirènes provenant des réseaux sociaux et l’irrépressible envie d’aller démarrer votre jeu préféré. Ajoutant à cela le manque d’inspiration. Une fois au pied du mur, vous ne savez plus quoi écrire ni quoi produire pour garder votre audience en haleine. Votre blog est alors mis de côté. On sait tous pourtant que l’inactivité est l’une des causes les plus connues de la mort des blogs. L’alimenter est donc plus qu’une nécessité, il s’agit d’un engagement auquel vous ne pouvez obvier. Dans le cas contraire vous serez le seul  responsable de votre échec. Pour vous motiver à animer régulièrement votre blog, plongez-vous dans les lignes qui suivent.

Tout est une question d’organisation

Avant de vous désister et de vous dire que tout espoir de retrouver l’envie de prendre soin de votre petit bébé est perdu, pensez tout d’abord à la manière dont vous organisez  votre temps. Vous donnez vous le temps d’alimenter votre page ? Avez-vous déterminé un temps spécifique à la réalisation de cette tâche ? Autant de questions qui semblent anodines mais qui reflètent en fait les causes profondes de l’inactivité de votre blog. Une fois que vous avez répondu à ces problématiques relatives à votre gestion du temps, donnez-vous l’envie de vous mettre à l’œuvre. Pour ce faire, rappelez-vous vos débuts avec cette page. Remémorez-vous les objectifs que vous avez alors déterminés, renouez avec votre création en retrouvant les convictions que vous aviez quant à son utilité. Une fois cette étape franchie, vous êtes fin prêt pour la suite. Il s’agit d’établir un calendrier d’activités. Afin de s’assurer que votre blog ne sera jamais en manque de contenu, faite tout d’abord une liste des sujets que vous voudriez aborder, pensez également aux types de contenus que vous souhaitez ajouter au cours d’une période donnée. Après cela, organisez-vous de telle sorte à produire, au moins, une fois par jour. Cela ne devrait pas vous prendre plus de quelques dizaines de minutes pour un article et quelques quarts d’heure pour des contenus plus lourds en termes de réalisation. Ici encore, assurez-vous d’avoir déterminé un temps précis pour la réalisation de cette action.

Donnez du peps à votre page

L’organisation et l’alimentation régulière ne sont qu’un début. Pour que se crée un réel engouement autour de votre blog, il faut que son contenu reflète une touche qui vous soit propre. En effet, des articles factuels et purement informatifs, finiront, à la longue, par fatiguer votre  audience. Privilégiez des productions empreintes de réflexion et qui sentent le vécu, l’expérience. Donnez un visage plus humain à votre page. Aussi, n’hésitez pas à donner libre cours à l’interactivité. En clair, invitez vos lecteurs à s’exprimer sur vos articles et autres publications. Qui sait, cela pourrait vous inspirer pour les prochaines réalisations.

Il est essentiel de prendre soin de son blog. N’oubliez pas que la plupart des blogs qui sont tombés en désuétude étaient en fait des blogs inactifs, sans aucune dynamique, sous-alimentés. Pour être à même de faire vivre votre page, identifiez le moment que vous pensez devoir consacrer à la tâche. Une fois que c’est fait, ne laissez plus rien venir en travers de votre chemin vers le clavier de votre ordinateur.

Est-il possible d’espionner un Iphone?

Soyons franc, oui, il est possible d’espionner un Iphone. En effet, si vous avez envie d’éliminer le mensonge dans votre vie, que se soit pour votre conjoint, vos enfants ou vos employés ; il est possible de connaître tout ce qu’on a fait sur un Iphone.

Dans ce but, de nombreuses applications proposent leurs services. Néanmoins, il faut savoir qu’elles sont souvent controversées en cause de la violation de la vie privée et qu’elles ne sont pas toutes fiables.

Au Brésil, une application appelée “Traceur de partenaire” avait fait polémique à ce sujet.

En France, on a trouvé la parade, avec ce que l’on appelle : le contrôle parental. C’est donc sous couvert de protection des enfants que les applications espionnent les Iphones. Spytic en est l’exemple parfait puisque son créateur s’est inspiré de la version américaine pour le proposer comme un service de contrôle parental pour mobile

.

Applications simples d’utilisation

En règle générale, les applications sont simples d’utilisation puisqu’il s’agit de télécharger le logiciel sur l’Iphone et d’aller sur le compte utilisateur de votre côté pour lancer l’espionnage du dit-téléphone. Cette espace de surveillance en ligne permet, selon les différents logiciels plusieurs activités:

  • Répertoire des contacts.
  • Sms reçus et envoyés.
  • Mails échangés.
  • Accès toutes les messageries instantanées de type Skype, Facebook, Viber…
  • Enregistrement et/ou écoute en direct des appels.
  • Position géographique grâce au GPS qui permet de suivre le propriétaire de l’Iphone en temps réel.
  • Possibilité de supprimer complètement toutes les applications et les données du téléphone ou de les mettre sur pause.
  • Activation du micro d’ambiance pour capter les sons qui entourent l’Iphone.

Il existe cependant un bémol à cet éventail de prouesses technologiques, outre bien sûr la violation de vie privée, c’est que certaines de ces applications ne fonctionnent que sur un Iphone jailbreaké. Le jailbreak d’IOS est un processus qui permet aux mobiles fonctionnant sous IOS d’être déverrouillé pour obtenir un accès complet à toutes les fonctionnalités de tous les systèmes. Le jailbreak peut endommager le téléphone et surtout fait entièrement tomber la garantie.

Néanmoins, des applications telles que Mspy payants par abonnement ou des logiciels gratuits proposés sur internet ne nécessitent pas le jailbreaking de l’Iphone.

Oui vous pouvez espionner un iPhone

C’est donc maintenant une réalité, vous pouvez espionner un Iphone.

L’usage que vous ferez de ces logiciels ne tiendra qu’à vous.

Dans un but de protection, de nombreux éditeurs d’applications proposent la sécurisation du téléphone notamment pour l’usage des enfants et adolescents.

Dans un but personnel, c’est moins cher qu’un détective privé pour savoir si votre conjoint ou conjointe vous trompe.

Et dans un but économique, si vous voulez espionner vos employés sachez tout de même que la loi vous oblige à les informer de cette surveillance.

Google AdWords Display pour booster votre marketing

Google, premier moteur de recherches, propose diverses solutions pour vous faire connaitre. Même un excellent référencement naturel a besoin d’être complété de campagnes publicitaires. Et Display en fait partie de ces leviers.

Vous avez sans doute déjà entendu parler de Google AdWords, mais connaissez-vous le Display (qui diffère du Search –recherche).

Qu’est-ce que Google Adwords Display

Display en anglais signifie affichage. C’est votre publicité visible sur des sites Internet, des vidéos (Youtube) ou des applications ayant une thématique apparentée à la vôtre. Il s’agit d’une publicité contextuelle. À tout moment du cycle d’achat, l’Internaute va pouvoir découvrir votre publicité et se diriger vers vous par ce biais.

Votre affichage peut être textuel et/ou visuel (une image de type bannière) ou encore être une vidéo.

Comment fonctionne Google Display ?

Des sites partenaires acceptent de diffuser vos publicités (on en dénombre plus de deux millions, ce n’est pas rien). L’intérêt et de toucher un maximum d’Internautes ayant un intérêt fondé relativement à votre domaine d’activité. La campagne est ainsi ciblée.

Par exemple, un Internaute lit des articles concernant la pose de faux ongles, il va voir s’afficher sur la page votre publicité qui renvoie vers votre site pour l’achat de produits (gel, colles, capsules, vernis, accessoires de manucure…).

En effet, les supports sont des sites appartenant au même domaine d’activité que le vôtre. Le ciblage se fait de différentes façons :

  • Par emplacement
  • Par mots clefs
  • Par thème
  • Par centre d’intérêt

Affiner les critères est fondamental pour que le retour sur investissement soit optimisé même si le coût est au clic.

Pourquoi faire des campagnes Google Adwords Display ?

Utiliser ce levier dans votre plan d’action commercial présente divers intérêts.

  • Etre présent et visible sur Internet et ainsi favoriser ses ventes, son référencement
  • Cibler ses campagnes pour capter efficacement de nouveaux clients
  • Maitriser son budget (à partir de 5 euros par jour)
  • Choisir un des différents formats de publicités disponibles pour attirer l’œil et éveiller la curiosité

Et les avantages ne s’arrêtent pas là puisque vous contrôlez le budget mais aussi vous accédez aux statistiques et pouvez mesurer ce que votre investissement publicitaire vous a réellement rapporté.